Le guide du Vin
Worldwide

VINS ET TERROIRS DE FRANCE

 

Les vins de France, Terroirs et Millésimes

Edition du 02/08/2011

 

LE TOP VIGNERONS VAL DE LOIRE

Le vin, c’est bien, mais celui qui l’élève, c’est tout aussi bien. Pour moi, en effet, depuis 30 ans, la typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. Ma nature me poussant à soutenir les hommes et les femmes qui partagent les mêmes valeurs, je suis toujours, aujourd’hui comme hier, passionné par ce “Sang de la Terre et du Ciel”, cette entité à part entière qui associe l’inné et l’acquit, le talent et la passion, l’homme et la science, le matériel et l’irrationnel, le plaisir et la mesure (si l’on a soif, on boit autre chose)... s’attachant à respecter à la fois une culture et une éthique. Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout ... Lire la suite

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)


Satisfecits

Famille Barillot
Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
Famille Gilbon (Beaurepaire)
René Lamothe (Trottières)
Famille Landrat-Guyollot
Catherine Nolot (Rochettes)
Philippe Pichard (Chapelle)
Marc Rideau (Amandiers)
Anne-Cécile Roy
Michel Thomas
Jean-Philippe Thomson (Bidière)

Voir le TOP VIGNERONS VAL DE LOIRE complet :
Les Prix d'Honneur, les Prix d'Excellence, les Lauréats, les Espoirs


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 Château La Varière et Domaine de la Perruche

Sommet

Château la VARIÈRE

Jacques Beaujeau représente la cinquième génération au vignoble. Fin vinificateur, c’est un adepte des méthodes modernes de vinification dont il fut l’un des pionniers et qu’il applique toujours avec pondération (thermorégulation, gestion des macérations...) car il attache une grande importance au respect du Terroir, à la Tradition et à la Rigueur


Jacques Beaujeau exerce son talent au Château la Varière en Anjou et au Domaine de la Perruche à Saumur-Champigny. Il est avant tout convaincu qu’un bon vin ne peut se produire que sur des vignes bien travaillées, c’est pourquoi il vise à maintenir un équilibre écologique du terroir en utilisant des méthodes culturales traditionnelles. “Pour moi, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves...), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet...). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum. Les vendanges sont tardives pour donner aux raisins une maturité optimale. Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier...). Pour les vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon. Géologiquement, le calcaire provient du Bassin Parisien qui est venu se poser sur les schistes du Massif Armoricain. Un terroir qui ressemble assez au Médoc en Bordelais.” Jacques Beaujeau fait des cuvées de cépages et aussi d’assemblages. Par exemple, la Cuvée issue des terroirs de la Grande Chevalerie provient du cépage Cabernet-Sauvignon. Le vin est très intense, un concentré de fruits rouges et noirs bien mûrs. “Le millésime 2009 est une très belle année, précise-t-il, nous allons proposé notre Cuvée Vieilles Vignes très soyeuse, aux tanins mûrs, d’une belle richesse. C’est un millésime qui se caractérise par son fruité, une belle fraîcheur et malgré tout une belle rondeur des tanins. Les vins sont fabuleux, très aromatiques. Les 2007 et 2009 sont deux très belles années en liquoreux, les vins sont très équilibrés avec des arômes secondaires. Le 2010 est un millésime très prometteur en rouge, nous avions une très belle matière première, les tanins étaient bien mûrs, le vin va très bien évoluer dans sa rondeur, il sera peut-être un peu moins profond que le 2009. Nous avons également fait de très beaux liquoreux. Nos Bonnezeaux ont une belle concentration avec surtout un bel équilibre fraîcheur associé à une bonne acidité, c’est vraiment ce parfait équilibre qui s’impose en bouche et ravit les papilles. C’est la caractéristique de nos vins qui leur donnent cette profondeur. Dans les gammes de rouges dans le fruit plus friand de Loire en Anjou rouge au Château La Varière et en Saumur-Champigny au Domaine de la Perruche, les 2009 et 2010 sont deux très beaux millésimes avec du fruité, de la rondeur, une fraîcheur qui va ravir les vrais amateurs. Nos Rouges Brissac 2008 et 2007 sont issus d’un très joli terroir de petites graves qui me font penser à certains terroirs de Pessac-Léognan. Cela permet d’obtenir des raisins à parfaite maturité avec des arômes très prononcés et charmeurs.”
LES VIGNOBLES Château La Varière : 105 hectares Appellations : Quarts de Chaume “les Guerches” Bonnezeaux “Les Melleresses” Coteaux de l’Aubance “La Division”, Coteaux du Layon Faye d’Anjou “Clos du Savetier” Anjou Blanc Dry “Clos de la Division” Anjou-Villages Brissac “La Grande Chevalerie”. Domaine de la Perruche : 44 hectares Appellations : Saumur Champigny “Clos de Chaumont” Clos de l’Église”, Saumur Blanc “Pentes de Rochepicard” “Les Rotissants”, Coteaux de Saumur “Les Rotissants”, Saumur Brut “La Perruche”.

   

Château La Varière et Domaine de la Perruche


Jacques Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone : 02 41 91 22 64
Télécopie : 02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château LAUDUC

Beaucoup apprécié leur Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2009, bien élevé en barriques durant 15 mois, encore fermé, riche, très parfumé (humus, mûre confite), aux tanins bien présents et très équilibrés, un vin qui allie rondeur et charpente, de garde, bien entendu. Le 2008, de couleur pourpre, tout en bouche, souple avec une attaque délicate et complexe à la fois de petits fruits rouges, un vin très rond avec des tanins amples et structurés, très “sur le fruit”. Savoureux 2006, bien charnu, coloré, ample et souple à la fois, de bonne base tannique, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, tout en nuances. La cuvée Tradition 2009 est charmeur, aux tanins présents, avec des notes de mûre et de griotte. Excellent Bordeaux Clairet 2010, légèrement épicé, de robe soutenue et brillante, mêlant nervosité et suavité, de belle finale persistante, idéal sur des gougères.

Richard et Régis Grandeau
Domaine de Bellevue
33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 43 56
Télécopie :05 57 34 43 58
Email : m.grandeau@lauduc.fr
Site personnel : www.lauduc.fr
 

Château de LUGAGNAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. C'est à la guerre de Cent Ans que le Château de Lugagnac est construit. On trouve, dans les soubassements des murs d'enceinte, les traces d'une ancienne forteresse. C'est aujourd'hui une splendide demeure savamment rénovée avec le goût et le talent de Maurice et Mylène Bon. Situés à la limite de partage des eaux entre Dordogne et Garonne et bénéficiant d'un climat tempéré et particulièrement sec l'été, les 80 ha du vignoble sont plantés sur un relief élevé, en pente douce composé d'argile ferrugineuse sur un sous-sol calcaire pour les deux tiers environ et de calcaire coquillier pour le reste. Aujourd'hui, leur fils, François-Thomas, s'attache à profiter de ces atouts, et renforce la personnalité de Lugagnac. “Le vignoble est planté sur des fossiles calcaires, précise François-Thomas Bon, il y a même des géologues du Nord qui viennent y chercher des coquilles d'huîtres fossiles. Nous sommes situés sur la roche et pour planter les vignes il fallait utiliser de l'explosif. Aujourd'hui, le vignoble arrive à une belle maturité et il est beaucoup plus qualitatif que par le passé. Nous avons volontairement réduit la surface de vignes faisant des sacrifices économiques pour la propriété en privilégiant les meilleurs terroirs, vendant les autres. Des 90 ha à l'origine, nous avons réduit à 70 ha de vignes. Grâce à ces efforts qualitatifs, nous sommes pratiquement capables de faire de la Cuvée Eos, donc la plus qualitative, sur 80 % du vignoble. Mon challenge était de hisser les vins de Lugagnac dans la cour des grands, j'y suis parvenu et suis content du résultat. Je continue à faire des efforts, de la recherche, pour preuve, nous avons replanté de la Carmenère, cépage boudé, oublié à Bordeaux. Cela n'a pas été facile mais avec le concours de pépiniéristes internationaux, j'ai enfin trouvé un clone qualitatif, et suis impatient de goûter bientôt les premiers grains de raisins. “On se fait donc vraiment plaisir avec son superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eos 2008, riche en couleur, corsé, charpenté, un vin qui sent bon la prune, le poivre et les sous-bois, de bouche puissante, ample et structurée, d'une belle finale, d'excellente garde. Le 2007, de jolie robe intense, mêle concentration aromatique et souplesse en bouche, avec ces arômes caractéristiques d'épices et de griotte, et des tanins équilibrés. La cuvée Eos blanc 2008, de belle robe, au nez de petits fruits, ferme et suave, très équilibrée, richement bouquetée, un joli vin fin, de bouche à dominante de fleurs fraîches, de fruits jaunes et de tilleul, gras, tout en persistance, qui supporte une cuisine élaborée. “Eos Blanc 2008 est plus concentré, poursuit François-Thomas Bon, plus charnu, le léger boisé (élevage en barriques avec pigeage) lui apporte puissance et aptitude au vieillissement. Je conseille vivement de le décanter avant de le servir à table sur des coquilles Saint-Jacques, des poissons grillés, des viandes à la crème ou du gorgonzola.” Le Château de Lugagnac classique 2008 est bien représentatif du millésime, avec des notes caractéristiques de groseille bien mûre, légèrement épicé, bien charpenté et harmonieux. Excellent 2007, de belle charpente, au nez complexe (groseille, violette...), tout en rondeur, avec des arômes persistants de fruits rouges mûrs au palais. Le 2006, qui allie structure et fruité aux papilles, de couleur rubis, aux tanins souples, au nez à dominante de petits fruits mûrs, est d'excellente évolution. Il y a aussi le Bordeaux Château de Lugagnac blanc sec 2009, tout en bouche comme le rosé, franc et parfumé, fondu au palais. À la suite, la gamme Bordeaux Tricépage, dont le rouge (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc) tout en rondeur et fruité, est à boire sous la tonnelle. Très joli Tricépage rosé, avec des notes de fruits rouges frais, doté d'une belle fraîcheur. Le Tricépage blanc (Sauvignon gris et blanc, et Sémillon) d'une robe or pâle, au nez délicat de fruits blancs, est de bouche tendre. Superbe rapport qualité-prix et une multitude de récompenses obtenues.

Famille Bon

33790 Pellegrue
Téléphone :05 56 61 30 60
Télécopie :05 56 61 38 48
Email : chateaudelugagnac@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudelugagnac
Site personnel : www.chateaudelugagnac.com
 

de SOUSA et Fils

Érick de Sousa symbolise l'explosion qualitative des meilleurs vignerons champenois de ces 20 dernières années, et c'est ce qui explique sa place dans notre Classement. Il exacerbe ce que l'on oublie parfois ici : la force du terroir, même si la science des assemblages est incontournable. Implanté au cœur de la Côte des blancs, son Champagne est issu des terroirs classés Grands Crus Blanc de blancs. Érick de Sousa a opté pour la fermentation malolactique afin de rendre les vins plus ronds et plus souples, et il passe son vin au froid pour garder toute la transparence à son Champagne. Il travaille en culture biologique. “Mon énorme atout est de posséder de vieilles vignes de plus de cinquante ans, poursuit Érick de Sousa, certaines ont même 70 ans, ce qui n'est pas si courant. Leurs racines descendent à 25-30 m sous terre, puisant, à cette profondeur, la minéralité du terroir pour la restituer dans les vins. Cette belle minéralité très présente en bouche caractérise vraiment mes cuvées de Champagne. J'ai un immense respect de mes sols, de mon terroir, de l'environnement et de mes vignes, c'est pourquoi je les cultive en biodynamie depuis 1999. La cuvée Prestige des Caudalies est entièrement vinifiée en fûts car elle n'est produite qu'avec les raisins des vieilles vignes. J'affine ma vinification en fonction des caractéristiques du millésime avec des fûts plus ou moins neufs et de différentes provenances de bois pour réussir les meilleurs assemblages. Comme j'ai récolté une vendange magnifique en 2008, je produis pour la première fois une Cuvée des Caudalies Le Mesnil-sur-Oger, un Champagne rare, issu d'un terroir précis.” Superbe Champagne Grand Cru cuvée des Caudalies 2004. Cette bouteille est issue d'un terroir exceptionnel classé Grand Cru, doublé à des vieilles vignes de plus de 50 ans, triplé à une culture de la vigne qui associe respect du végétal et de la nature qui l'environne (biodynamie). “Un Champagne très droit, nous précise Erick de Sousa, très minéral, différent du 2003 qui était très charmeur avec ses notes exotiques. C'est justement très intéressant de constater qu'avec les vignes de 70 ans cultivées de la même façon et on obtient deux vins différents, l'effet millésime est spectaculaire !” Le vin est en effet d'une grande distinction, mature, très aromatique, avec ces notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs (abricot, noix) un Champagne comme on les aime, légèrement épicé en finale. On voit d'ailleurs toute l'expression du terroir s'exprimer selon les millésimes dans cette cuvée des Caudalies, une cuvée qui allie puissance et longueur en bouche, le Chardonnay apportant à la fois vivacité et finesse, des nuances de fruits compotés, de sous-bois et de pêche jaune, un vin très harmonieux, charpenté, dominé par des notes légèrement vanillées, d'une longue persistance aromatique. Beau 2003, un Champagne intense, ample et vineux mais très franc, vif, très parfumé, qui sent bon la noisette et les épices en finale, et mérite une cuisine élaborée. Le 2002 se goûte remarquablement, une cuvée comme nous les aimons, fine et bien fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où domine le miel, qui associe élégance et rondeur en bouche, à prévoir sur une caille rôtie comme sur des crustacés. Le 2000, au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, avec des notes florales persistantes, fruité et dense, de très belle évolution, à savourer sur des quenelles. Le Champagne cuvée des Caudalies brut rosé, 90% Chardonnay et 10% Pinot noir, est une grande réussite, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche puissante, parfait sur des coquillages. Son Grand Cru Blanc de blancs Réserve, aux notes subtiles de petites fleurs fraîches, ample et bouqueté, de robe dorée, un Champagne d'une grande finesse, très harmonieux en bouche qui dégage des nuances de pomme et de miel, charmeur. Le Grand Cru Extra Brut cuvée 3A est de belle couleur or clair avec des reflets cuivrés, aux arômes de citron, d'ananas, de mangue, relevés par un côté beurré apporté par l'élevage en fûts de chêne. On retrouve également des notes de fruits rouges (cassis, framboise) et de réglisse, caractéristiques du Pinot noir bien mûr. Le velouté, l'onctuosité et la suavité s'associent à la finesse, la fraîcheur et la minéralité du Chardonnay.

Érick et Michelle de Sousa
12, place Léon-Bourgeois - BP 2
51190 Avize
Téléphone :03 26 57 53 29
Télécopie :03 26 52 30 64
Email : contact@champagnedesousa.com
Site personnel : www.champagnedesousa.com
 

H. DARTIGALONGUE ET FILS

C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : dartigalongue@vinsdusiecle.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE
Château La Varière et Domaine de la Perruche

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE
Château LAUDUC
Château de LUGAGNAC
de SOUSA et Fils
H. DARTIGALONGUE ET FILS

BOURGOGNE BLANCS : LE CLASSEMENT


INDISPENSABLES

Le point sur les millésimes
L’accord vins et des mets
Vintage Code©
La vigne et les sols
L'éthique du vin 
Les principaux cépages
L'encyclopédie du vin 
L'Anthologie du vin 
L’élaboration des vins
Acheter son vin au juste prix


Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber


FRANCE METROPOLITAINE : 27,00 €
(Port Prioritaire compris)

Prénom et nom
pour la dédicace :

> <


Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

 LES CLASSEMENTS




MILLÉSIMES
consultable en ligne
gratuitement
comme le vrai magazine,
en tournant les pages...



CLIQUEZ ICI
UNIQUE EN FRANCE


Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)
PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
COTES DE NUITS
AUTRES

PINSON
GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
GUETTE SOLEIL
NAULIN
DAMPT
GLANTENET
HEIMBOURGER
MOSNIER
MOTTE
ELLEVIN
GARNIER & Fils
TIXIER
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
DOUDET-NAUDIN (CCh)
JAFFELIN (CCh)
MAREY (CCh)
CAPRON-CHARCOUSSET (PV)
CHANDON DE BRIAILLES (Corton)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)*
Jean-Jacques GIRARD (PV)
JACOB (CCh)
MEURSAULT
PULIGNY-MONTRACHET
AMPEAU (M)
BLONDEAU-DANNE (CBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
Albert GRIVAULT (M)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
MAROSLAVAC-LÉGER (pM)
VIRELY-ROUGEOT (M)
Château de CHASSAGNE-MONTRACHET (ChM)*
Alain et Christiane PATRIARCHE (PM)
Marc ROUGEOT (M)
COTE DE BEAUNE
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
AUTRES


AUDOIN (Ma)
GERMAIN et Fils (SR)
Patrick MIOLANE (SA)
PIGUET-CHOUET
Michel PRUNIER (M)
Marc BROCOT (Ma)
FOURNIER (Ma)
COTE CHALONNAISE
CREMANTS


VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
GRANDMOUGIN
PARIZE (Givry)
POUILLY FUISSE
MACON
BRUYÈRE (Mâcon)
GONDARD-PERRIN
Roger LUQUET
Jean-Paul PAQUET
Jean-Yves LAROCHETTE
Jean-Pierre SÈVE
Denis GABRIELLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
COTES DE NUITS
AUTRES

Pascal HENRY*
(LAROCHE)
MEULIÈRE
CHAUDE ECUELLE
Château de BÉRU
CHABLISIENNE
DUPLESSIS
(LOUIS MOREAU)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


CHARACHE-BERGERET (PV)*
(LALEURE-PIOT (CCh))
MEURSAULT
PULIGNY-MONTRACHET
BACHELET et Fils (M)*
B. DELAGRANGE (M)*
DICONNE (M)*
DOREAU (M)*
(GERBEAULT (M))
Paul PILLOT (ChM)*
(CHANGARNIER (M))
PETIT-JEAN (Mt)*
COTE DE BEAUNE
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
AUTRES


Christophe BUISSON (Beaune)
COTE CHALONNAISE
CREMANTS


Jean GIRARD
CARY-POTET (Montagny)
Michel JUILLOT (Mercurey)
POUILLY FUISSE
MACON
AUVIGUE
(CHALET POUILLY)
Dom. CRAIS (SV)
Alain DELAYE (Pouilly-Loché)
Château de FUISSÉ
Pascal HENRY
MAIN D'OR
NINOT
PONCETYS
TROUILLET
Ch. De VINZELLES
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
COTES DE NUITS
AUTRES

(C. CONNAISSEUR)
FÉLIX (Saint-Bris)
TRICON
Christophe CAMU
MOREAU-NAUDET
VERRET
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


MEURSAULT
PULIGNY-MONTRACHET
René MONNIER (M)
(Jean PILLOT (PM)*)
Gérard THOMAS (PM)*
COTE DE BEAUNE
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
AUTRES


(Jean-Luc MALDANT (SIB)*)
COTE CHALONNAISE
CREMANTS


(MENAND)
POUILLY FUISSE
MACON
Michel DELORME
CAVE DE LUGNY (Mâcon)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011
Edition du 25/01/2011
Edition du 18/01/2011
Edition du 11/01/2011
Edition du 04/01/2011
Edition du 28/12/2010
Edition du 21/12/2010
Edition du 14/12/2010
Edition du 07/12/2010
Edition du 30/11/2010
Edition du 23/11/2010
Edition du 16/11/2010
Edition du 09/11/2010
Edition du 02/11/2010
Edition du 26/10/2010
Edition du 19/10/2010
Edition du 12/10/2010
Edition du 05/10/2010
Edition du 28/09/2010
Edition du 21/09/2010
Edition du 14/09/2010
Edition du 07/09/2010
Edition du 05/09/2010

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html