Vins Et Terroirs De France

Edition du 06/06/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (b) )
(LA MISSION HAUT-BRION (PL))
LESPAULT-MARTILLAC (PL) (b)
PONTAC-MONPLAISIR (PL) (b)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL) (b)
HAUT-LAGRANGE (PL) (b)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
LAFARGUE (PL) (b)
ROSE SARRON (b)
(HAUT-BAILLY (PL))
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
HAUT-PLANTADE (PL)
LUCHEY-HALDE (PL)
CHANTEGRIVE (b)
DE MAUVES (b)
SOLITUDE (PL) (b)
LE TUQUET (b)
D'ARRICAUD (b)
BRONDELLE (b)
HAUT-CALENS
TOULOUZE (Graves de Vayres)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANCE (PL) (b)*
LEOGNAN (PL)*
ROUGEMONT*
VIMONT (b)*
ROUILLAC (PL)*
REYS
SAINT-AGRÈVES
MAGENCE (b)
CALLAC
ESPIOT
EYRAN (PL)
BICHON-CASSIGNOLS
(OLIVIER (PL) )
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GRAVIÈRES*
JOUVENTE
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
(SEGUIN (PL))
CAILLIVET
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHERET-PITRES
(LA PERRUCADE)
BEL AIR (Graves de Vayres)*
(HAUT-MARAY)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
(BLANCHERIE)
GRAND ABORD*
SANSARIC

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de SAJE


“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité. Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache. Pour Jérôme Mathieu, “2015 et 2016 sont deux millésimes fabuleux au Domaine de Saje. En 2016, malgré le manque d’eau, la vigne a souffert, mais pas de trop. Dans les vignobles en général, ce sont surtout les jeunes plants qui ont le plus souffert ainsi que certaines vieilles souches qui n’ont pas résisté, il a fallu être très prudent, délicat sur l’entretien des vignes et des sols. On obtient des vins très puissants. Nous avons fait le rendement habituel de 30 hl/ha. Une belle récolte compte-tenu de la sécheresse. J’ai vendangé à une période qui m’a permis d’avoir une belle maturité et des degrés pas trop élevés. Les vins sont très colorés, beaucoup plus que d’habitude, avec des tanins très présents, très puissants, qui ne laissent pas encore trop les arômes s’exprimer, avec l’élevage cela va se fondre un peu. Le 2015 était déjà un super vin, de très belle facture aromatique, mais, le 2016 est un cran au-dessus, peut-être plus dense. Ce seront deux millésimes conseillés pour la garde, si on les boit jeunes, la puissance risque de primer sur les arômes. Je vais ressortir la Cuvée du Centenaire en 2015.” Tout en suavité, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 dégage un nez vif et complexe (agrumes, fruits blancs), d’une belle harmonie, de bouche parfumée, avec des connotations de fleurs fraîches et de pain brioché. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. J’aurai une cuvée Traditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.” Le Châteauneuf-du-Pape classique 2013, charnu, aux tanins fondus, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), est de belle robe soutenue. Excellent CDR rouge 2015, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices, de très bonne base tannique.

Jérome Mathieu
rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

Château PENIN


Un domaine de 40 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne. Très beau Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2014, 100% Merlot, structuré, qui sent bon la griotte mûre et les épices douces, et demande une cuisine complexe comme un mignon de veau orloff gratiné ou une côte de veau à la normande.  Le Bordeaux Natur rouge 2015, toujours pur Merlot, vinifié et conservé sans ajout de soufre, aux senteurs de fruits noirs mûrs avec des notes de musc, aux tanins amples et très équilibrés, allie structure et charme. Il y a aussi ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2015, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, avec ces nuances de groseille et de cannelle, légèrement fumé en finale. Le Clairet est parfumé, sec et gras à la fois, de bouche tendre et savoureuse, et le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2014, 100% Merlot, est d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces senteurs de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique.  Son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2014, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, dégage une belle harmonie entre structure et rondeur, un vin structuré, ferme et persistant, où dominent les fruits rouges compotés et les sous-bois, de bouche corsée, à prévoir sur un lapin rôti ou un bœuf sauce béarnaise, notamment.

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Télécopie :05 57 24 41 99
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
Site personnel : www.chateaupenin.com

Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s’étend sur de petites collines orientées est-sud- est (200 à 300 m d’altitude). “Aussi loin que je me souvienne, précise Jean- Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des ven- danges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie.” Fidèle à lui-même, un remarquable Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2015, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne durant 10 mois, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande, de bouche racée, à prévoir avec des papillottes de truite aux champignons des bois ou une terrine de volaille en gelée. Le 2014, aux senteurs de fruits mûrs, de robe jaune pâle aux reflets d’or, d’une finale très séduisante. Le 2013 dégage une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin savoureux, qui allie vivacité et rondeur. Le 2012 dégage un nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, bien persistant et typé. Le Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus Vers Cras 2014 est excellent, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes d’amande fraîche et de pêche blanche. Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2014, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, a des notes de rose et d’aubépine, un vin de bouche délicate, comme le Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2014, de jolie robe dorée, est très bien élevé, riche et fin à la fois, marqué par des senteurs de fruits frais. Joli Mâcon-Chaintré́ Domaine Château de Chaintre 2014, de bouche subtile et puissante, le Pouilly-Vinzelles 2014, Chardonnay sur sols argilo-calcaires, franc, floral, très abordable, et le Saint-Véran 2014 (élevage à 70% en cuves Inox et à 30% en foudres de bois), toujours frais et suave à la fois, très plaisant sur une salade de cèpe ou des salsifis persillés.


Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 27 01 06
Télécopie :03 85 27 01 07
Email : fussiacus@wanadoo.fr
Site personnel : www.fussiacus.com

CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


Forte de sa tradition familiale, la famille Boulard-Bauquaire se consacre à la culture de la vigne avec passion, depuis 8 générations. Denis Boulard a choisi de s’établir avec ses frères à Cormicy vers 1960. Il a participé à la renaissance de ce vignoble. Aujourd’hui, son fils Christophe et son épouse Christiane allient savoir-faire et modernité. Leurs vignes, issues des zones viticoles du massif de Saint-Thierry, de la Montagne de Reims et de la Vallée de la Marne, permettent d’élaborer des vins aux goûts uniques et complexes. Adeptes de la viticulture durable, ce couple de vignerons s’attache à la préservation du milieu, au maintien de la biodiversité et au respect de la qualité des sols, tout en œuvrant dans la plus pure tradition champenoise. Vous aimerez ce Champagne cuvée Mélanie, un Blanc de blancs vinifié en fûts de chêne, médaille d’argent au Concours des Vignerons Indépendants, qui mêle structure et vivacité à la fois, est d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, distingué, d’une très belle persistance. Beau Champagne Vieilles Vignes Premier Cru, 100% Chardonnay, de jolie robe dorée, aux connotations de pêche, de beurre frais, d’amande, avec une finale intense, subtilement épicée. Très réussi également, le Champagne brut Carte Noire, 50% Pinot noir, 50% Pinot meunier, médaille d’Or Vignerons Indépendants 2012, est persistant, de belle robe d’or pâle, aux notes d’abricot, de noix fraîche et de miel, un Champagne où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale. Le Grande Réserve est une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. Tout en nuances, le brut rosé, de mousse abondante et fruitée, est une cuvée tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits frais et de violette, qui associe saveur et distinction au palais. Goûtez aussi le brut Tradition, 40% Chardonnay, 40% Pinot noir, 20% Pinot Meunier, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs.

Christophe Boulard
30, rue du Petit Guyencourt
51220 Cormicy
Téléphone :03 26 61 30 79
Email : champagne-boulard-bauquaire@vinsdusiecle.com
Site : champagne-boulard-bauquaire
Site personnel : www.champagne-boulard-bauquaire.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château de FUISSÉ


On est aussi au sommet avec ce Pouilly-Fuissé Le Clos 2011, qui allie des notes florales et vanillées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, très agréable sur une cuisine légèrement relevée (28,50 €). Le 2010, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Beau Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2011, un assemblage des meilleures parcelles du Château dont l'âge des Vignes se situe entre 40 et 70 ans, aux arômes de pêche, de musc et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite (30€). Le Pouilly-Fuissé Les Brûlés 2010, qui tire son nom de la parcelle exposée plein sud, la forte pente rend la culture difficile elle s'effectue essentiellement à la main, aux arômes de noisette et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois (28,50€). Le Pouilly-Fuissé Les Combettes 2010 sent bon le tilleul et la noix fraîche (28,50€), et le Pouilly-Fuissé Tête de Cru 2011 , fin et riche à la fois, d'une belle persistance aromatique, dégage ces notes complexes de pain grillé, de pêche et de noix (22€). Pas besoin d'hésiter.

J.J. Vincent & Fils

Château BOVILA


Un vignoble de 20 ha, situé sur des coteaux argilo-calcaires blancs exposés sud-sud est.
Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2010, pur Malbec, élevage en fûts de chêne 12 mois qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors. Nez intense, un vin alliant charpente, finesse et concentration, avec des notes de fumé, de cerise et d’épices, un vin riche en couleur, de garde. Le 2009 poursuit sa belle évolution, un vin au Nez puissant avec ces senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, est d’un grand équilibre, ferme. 
Tout en souplesse mais bien charnu, le Cahors 2012, sol argilo-calcaire, 80% Malbec et 20% Merlot, vinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet complexe où s'entremêlent des senteurs de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, d’excellente évolution comme le confirme ce 2009, de couleur grenat soutenu, riche en arômes, intense, concentré mais très élégant, qui développe un Nez puissant dominé par la cannelle et la cerise noire, à déboucher sur une pintade limousine.

Pascal et Olivier Pieron
Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
46700 Duravel
Tél. : 05 65 36 54 27
Fax : 05 65 36 44 14
Email : vignoblespieron@orange.fr
www.chateau-de-rouffiac.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Hubert BILLIARD


Troisième génération de vignerons pour cette exploitation familiale de 4 ha. Les vignes d'une trentaine d'année sont cultivées en méthode raisonnée et réfléchie. Les vins sont élaborés dans le respect de la tradition selon un procédé naturel sans filtration ni passage au froid.
Un excellent Champagne Privilège brut, de robe jaune ambré, au nez subtil et persistant (brioche, agrumes), complexe, qui associe fraîcheur et charpente. Le Champagne brut rosé de Saignée, un pur Pinot Noir Grand Cru, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais et une touche épicée, est un vin ample et parfumé en finale. Goûtez la séduisante cuvée Le Gaulois brut Premier Cru, Pinot Noir majoritaire avec 40% de Chardonnay, vinification pour 25% en fûts de chêne neuf, finement bouquetée (aubépine, rose), très fine, de bouche subtile et parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, idéale sur une cuisine raffinée (15 à 19 €). Les prix sont fort sages, on n'hésite donc pas cette année.

Les Prés Laurency Vieille route de Fontaine
51160 Avenay-Val-D’Or
Tél. : 03 26 26 52 36 72 et 06 74 49 24 07
Fax : 09 70 06 56 15
Email : champagne.hubert.billiard@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015

 




DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE ALAIN VIGNOT


MAISON MOLLEX


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU DE LA BRUYERE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE GOURON


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE ROSIERS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales