Vins Et Terroirs De France

Edition du 11/04/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
P. ARNOLD
7 VIGNES
BESTHEIM
BECK/REMPART
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
SAINT REMY
Victor HERTZ
VIELWEBER
HEYBERGER & Fils
Jean-Louis KAMM
GEWURTZTRAMINER
BESTHEIM
D. PETERMANN
HAEGI
HAULLER
BAUMANN ZIRGEL
Pierre FRICK
André HARTMANN
Lucien SCHIRMER
J. et C. LINDENLAUB
KLINGENFUS
C. BLEGER
R. FALLER
(Damien KELHETTER)
BECKER
TOKAY PINOT BLANC
RUHLMANN-SCHUTZ
Cave HUNAWIHR
Ch.et Dom. FREY
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
Edmond RENTZ
KIRSCHNER
GILG
(P. SCHAEFFER)
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
CAVE HUNAWIHR
RUHLMANN-SCHUTZ
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Jacques ILTIS
Georges KLEIN
Aline et Rémy SIMON
STOEFFLER
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Edgar SCHALLER
Château d'ORSCHWIHR
(DOPFF ET IRION)
GEWURTZTRAMINER
FREY-SOHLER
GOCKER*
(H. REYSER*)
HAEGELIN
(DUSSOURT)
TOKAY PINOT BLANC
Cave KAES (Muscat)*
CAVE PFAFFENHEIM
HALBEISEN (Muscat)
André ANCEL
CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(BLANCK)
Maurice SCHOECH*
(Charles BAUR)
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(GSELL*)
(Léon BOESCH)
TOKAY PINOT BLANC
(2 LUNES)
(Jean BUTTERLIN)
STINTZI*
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de La GAUTERIE


Fils, petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, Étienne Jadeau s'est installé, en 1990, à quelques kms des bords de la Loire, au milieu des moulins à vent et des châteaux. Les 21 ha s'étalent entre l'Aubance et le Layon, deux rivières qui serpentent nonchalamment dans la douceur angevine. Vous allez aimer cet Anjou Clos de la Gauterie rouge 2014, pur Cabernet-Sauvignon, élevé durant 7 mois en barriques de chêne français, vignes de 20 ans, bien charpenté, tout en nuances, aux tanins souples, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le musc et les sous-bois. Excellent Anjou rouge 2014, 100% Cabernet franc, vignes de 20 ans, sol de sables et de graves, aux notes de cassis et de pruneau, puissant et souple à la fois, un vin bien typé et particulièrement abordable. Le Cabernet d’Anjou 2015, vignes de 30 ans, de bouche ample et fondue, l’Anjou blanc sec 2015, 100% Chenin, élevage en cuves, tout en nuances, au nez de fleurs, de belle robe, typé, épicé avec des arômes de reinette et de fleurs blanches, et cet Anjou blanc doux 2015, pur Chenin, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, qui développe en bouche de délicates nuances d’agrumes mûrs.

Etienne Jadeau
La Gauterie
49320 Charcé Saint-Ellier-sur-Aubance
Téléphone :02 41 45 50 04 et 06 87 23 73 28
Email : etienne.jadeau@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoble-de-la-gauterie.fr

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses. Superbe Sauternes cuvée Désir 2011, d'une très jolie concentration aromatique, de bouche savoureuse aux notes d'abricot bien mûr et de miel d'acacia, d'une longue finale. Le 2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, est très fin, de garde. “Nous produisons cette cuvéee depuis 2006, elle provient d'une sélection très stricte de la vendange. Nous avons choisi une parcelle de 30 ares vieille de 50 ans située au pied du Château d'Yquem. Le raisin y est vendangé très tardivement, ce qui donne un vin très concentré aux arômes de fruits confits. Nous en produisons très peu et cette cuvée vieillit en barriques neuves.” Le Sauternes 2014, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, est à dominante de fleurs blanches et de brioche, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche. Le 2013 est de bouche souple mais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais. Excellent 2011, aux senteurs subtiles, avec des notes de fruits jaunes confits, onctueux. Le 2010, médaille d'Argent au concours de Bordeaux, sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, avec cette nuance de fruits confits persistante, de très belle évolution. Goûtez le Château Nauton, une exploitation acquise en 2005. Les vignes situées sur un sol graveleux sur la commune de Fargues-de-Langon, non loin du Château Rieussec. Le 2014, dominé par sa finesse aromatique et une matière bien présente, est un vin onctueux, très parfumé (coing, abricot confit), à déboucher sur un Bleu de Bresse ou un strudel aux pommes. Le 2011, qui dévoile ces notes subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs et le pain brioché, a eu la médaille d’Or au Concours de Bordeaux.

Olivier Fauthoux

33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Télécopie :05 56 63 30 82
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

Domaine de la GONORDERIE


Le domaine existe depuis quatre générations. Reprise en 2011 par Sheilla et François Plumejeau, la propriété possède 30 ha de vignes qui produisent des vins blancs, rosés, rouges et liquoreux. L'alliance entre modernité et respect du terroir reste la base de leur travail. “Le domaine est constitué de grands ensembles de terroirs, précise-t-on : des sables limoneux, l’idéal pour produire un vin rouge aux tannins soyeux et des vins rosés fruités; argilo-calcaires, qui confèrent une bonne alimentation en eau à la vigne, et qui assurent une très bonne maturité de nos raisins pour produire notre Anjou Villages Brissac; argilo-graveleux, qui sont des sols parsemés de graves d'Anjou et conviennent parfaitement à la production de nos vins blancs secs et nos rosés. Altérations de roche, une couche de terre peu profonde sur de la roche. C'est un terroir précoce adapté au Chenin Blanc qui est utilisé dans la production de nos vins liquoreux sur l'appellation « Coteaux de l'Aubance.” Coup de cœur pour leur Anjou-Villages-Brissac 2014, typé, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, avec ces nuances de groseille et de cannelle, légèrement poivré en finale. L’Anjou rouge Fût de Chêne sent bon la griotte mûre et les épices douces, et demande une cuisine complexe comme un sauté de veau printanier ou une côte de veau à la normande. Le Sauvignon blanc 2014 dégage des senteurs d’agrumes mûrs et de fleurs, un vin charmeur, bien vinifié comme le Chardonnay Réserve 2014, parfumé, riche et rond, très fin, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), tout en finale, il y a également ce Coteaux-de-l’Aubance 2015, 100% Chenin, à la bouche fondue, aux notes subtiles de rose et de grillé.

Sheilla et François Plumejeau
La Gonorderie
49320 Brissac-Quincé
Téléphone :02 41 91 22 80 et 06 72 88 38 07
Email : contact@gonorderie.fr
Site personnel : www.gonorderie.fr

CEDRIC CHIGNARD


Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 8 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime, et élève un grand Fleurie comme on devrait en voir plus souvent, c’est-à-dire un vin où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle. Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle par grappes entières, et l’élevage se fait en cuves, en foudres ou en fûts. Superbe Fleurie Les Moriers 2015, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines, aux connotations caractéristiques de fruits rouges frais, de violette et d’humus, ample, possédant un réel potentiel d’évolution. Le 2014 est un vin dense, complexe, de belle charpente, de bouche charnue, où dominent des notes de cassis et de prune. Le 2013, de belle couleur grenat, intense, est corsé, velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre, à savourer sur un carré de porc à l'ancienne ou des aiguillettes de bœuf braisées. Le 2012, où dominent les fruits mûrs et la violette, très typé, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, d’excellente évolution. Remarquable Fleurie cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2014, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise noire, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés. Séduisant 2013, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d’une bonne harmonie. Excellent 2012, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, toujours très typé.

Cédric Chignard
Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Télécopie :04 74 69 81 97
Email : domaine.chignard@wanadoo.f
Site : domainechignard


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'ARGENTEILLE


Domaine familial depuis 4 générations, 6,50 ha en cépages Grenache, Syrah, Carignan et Mourvèdre.
Le Languedoc Terrasses du Larzac rouge La Roche des Fées 2013, 40% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Carignan, 10% Grenache, sols argilo-calcaire avec galets roulés,de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de musc, est un joli vin qui commence à peine à se fondre.
Le  Languedoc Terrasses du Larzac rouge Garric 2014, mêmes cépages, est savoureux, avec des tanins mûrs et puissants à la fois, aux notes subtiles d’épices et de griotte en bouche, de bonne évolution. Goûtez l’IGP Philia rouge 2014, et blanc 2015, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, vivace et persistant en bouche.

Véronique et Roger Jeanjean
11, allée des Peupliers
34230 Plaissan
Tél. : 04 67 88 28 73
Email : contact@millesimesud.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château ESPIOT


Propriété ancestrale de Pessac-Léognan, connue précédemment sous le nom de Château Ladoar, tombée en désuétude après les guerres successives, c'est dans les années 2000 que reprend la vie du Château. Un vignoble de quelque 7 ha, très majoritaire en Merlot.
Goûtez ce Pessac-Léognan rouge 2011, de robe profonde, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, est bien réussie, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime tout en charme. Le 2010, coloré, aux notes de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, de bouche bien corsée et parfumée, avec un nez de fruits noirs et d’humus bien prononcé, corsé, un vin d’excellente charpente.
Remarquable 2009, d’ailleurs médaille d’Argent Challenge International du vin, intense en couleur comme en arômes, charmeur, aux tanins amples, avec ces nuances de prune et de griotte, légèrement épicé, persistant, de très bonne charpente, d’une grande harmonie en bouche.

Sébastien Espiot
Chemin de Miayres
33650 Martillac
Tél. : 05 57 32 46 44
Fax : 05 57 32 48 84
Email : s.espiot@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation de 75 ha.
“Si la vigne fut plantée pour la première fois à Urville par les Gallo-Romains il y a 2000 ans, c’est Saint Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux qui fit construire nos caves en 1152. Sept siècles plus tard, en 1808, c’est autour de ce témoignage médiéval, magnifiquement préservé, où dorment des cuvées d’exception, que fut créé le domaine familial dirigé aujourd’hui par Michel Drappier. Terre d’accueil du Pinot Noir, cépage qui « coule dans nos veines », c’est à Urville que fut planté notre vignoble, cultivé selon les principes du bio et du naturel. Comme des “archives” de la longue histoire de notre maison, nous continuons également à cultiver des cépages oubliés et pourtant inoubliables : l’Arbane, le Petit Meslier et le Blanc Vrai.
Aujourd’hui, à l’excellence sophistiquée parfois surfaite, nous préférons l’authenticité et le naturel. Grâce à un très faible dosage et un usage extrêmement modéré des sulfites, dont la cuvée Brut Nature Sans Soufre est l’aboutissement, nous mettons en exergue les multiples facettes de nos terroirs et de nos vinifications.”
Superbe Champagne Grande Sendrée Brut Millésimé 2008, de mousse abondante, sent la poire et le lis), de mousse abondante, une cuvée harmonieuse et distinguée, avec des connotations de fleurs et de pain grillé au palais.
Le Champagne Brut Nature, zéro dosage, pur Pinot Noir, allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le Champagne Brut Nature rosé, zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes.
Belle cuvée Charles de Gaulle 2006, la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% Pinot Noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée. 
Le Brut cuvée Quattuor est un Blanc de quatre blancs, structuré et vif à la fois, où la subtilité d’arômes s’allie à des saveurs citronnées, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, comme le Brut Carte d’Or, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce Champagne rosé, à la fois puissant et raffiné, avec des arômes spécifiques de fruits rouges (cerise et cassis).

Michel Drappier

> Les précédentes éditions

Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015

 




DOMAINE DE LA RENAUDIE


EARL GUY MALBETE


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CLOS SAINT-PIERRE


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DU CHALET POUILLY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales