Vins Et Terroirs De France

Edition du 12/12/2017
 

Château Layauga-Duboscq

Top

Château LAYAUGA-DUBOSCQ

Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total.


Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf aux pruneaux farcis. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard ou une omelette aux champignons. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2010 : couleur grenat, connotations de fraise des bois et d'épices au nez, en bouche se décèle des notes de groseille et de grillé, un beau vin savoureux, classique, mêlant souplesse et structure.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (b) )
(LA MISSION HAUT-BRION (PL))
SMITH-HAUT-LAFITTE (PL)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
LESPAULT-MARTILLAC (PL) (b)
PONTAC-MONPLAISIR (PL) (b)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL) (b)
HAUT-LAGRANGE (PL) (b)
LAFARGUE (PL) (b)
ROSE SARRON (b)
(HAUT-BAILLY (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
HAUT-PLANTADE (PL)
LUCHEY-HALDE (PL)
CHANTEGRIVE (b)
DE MAUVES (b)
SOLITUDE (PL) (b)
LE TUQUET (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
D'ARRICAUD (b)
BRONDELLE (b)
HAUT-CALENS
TOULOUZE (Graves de Vayres)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANCE (PL) (b)*
LEOGNAN (PL)*
ROUGEMONT*
VIMONT (b)*
ROUILLAC (PL)*
REYS
EYRAN (PL)
BICHON-CASSIGNOLS
(OLIVIER (PL) )
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
JOUVENTE
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
(SEGUIN (PL))
CAILLIVET
FAGE (Graves de Vayres)*
GRAVIÈRES



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(SAINT-AGRÈVES)
BEL AIR (Graves de Vayres)*
(HAUT-MARAY)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
(BLANCHERIE)
SANSARIC

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Icone 2014 (bouteille lourde et très belle étiquette), un pur Cabernet-Sauvignon, de robe sombre, charpenté, tout en nuances, aux tanins amples, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le musc et les sous-bois, vraiment réussi. “Cette cuvée bénéficie d’une vinification intégrale qui consiste à verser les grains de raisin dans des barriques neuves de 225 l. Dès que la fermentation alcoolique démarre, 2 pigeages journaliers permettent d’extraire le fruit et les tanins tout en douceur. Cette fermentation va durer 20 à 30 jours selon le millésime. Après le pressurage, le vin obtenu est ensuite réincorporé dans les barriques pour la fermentation malolactique.” Le Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2015, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de 5 semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, un vin aux senteurs de mûre et de poivre, d’une belle robe profonde et soyeuse, aux nuances de cassis, de pruneau et d’épices au palais, aux tanins savoureux, tout en bouche, de garde. Le Bordeaux rouge 2015 Fûts de Chêne, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d’oxygène, charnu, tout en souplesse, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille et de truffe et des tanins très équilibrés, de très bonne garde. Joli Bordeaux rouge Tradition 2015, 80% Merlot et 20% Cabernet Sauvignon, élevage 12 mois en cuves, plus souple, fondu, corsé comme il le faut. Le Bordeaux blanc 2016, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines pendant 6 mois, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré en bouche, est idéal sur des brochettes de fruits de mer ou une salade nordique, vraiment séduisant, comme ce Bordeaux rosé 2016, 75% Cabernet franc et 25% Merlot, élevage de 3 mois sur lies en cuves, qui sent la rose et la framboise fraîche, de bouche franche.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Télécopie :05 57 24 41 28
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

Domaine de la GUILLOTERIE


Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Philippe Duveau commence à vendre les rouges 2015, puis, au printemps, les blancs 2016. Il est fort satisfait du millésime 2016 qu'il qualifie de “très beau, c'est un vin complet, bien équilibré.” Remarquable Saumur-Champigny cuvée des Loges 2014, issu de vieilles vignes, de couleur rubis intense, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise mûre et de poivre, tout en nuances, à la fois puissant et subtil, de très bonne évolution. Dans la lignée, ce Saumur-Champigny rouge cuvée Affinité 2014, de très belle robe d’un grenat profond, aux senteurs de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample, chaleureux, avec des nuances de mûre et de poivre au palais, de bouche à la fois puissante et ronde. Le Saumur-Champigny Tradition 2014, classique, de bouche charnue, de belle robe grenat, souple, où dominent des notes de cassis et de fraise. Le Saumur blanc Les Perruches 2014, dégage de subtils arômes d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale, très charmeur au palais comme cet autre Saumur blanc Élégance 2015, sol argilo-calcaire, sous-sol crayeux (tuffeau), élevé sur lies fines, conjuguant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle. Joli Crémant de Loire rosé brut, de mousse parfumée (rose, fraise), fin, au nez de petits fruits mûrs, de bouche vive comme le Crémant de Loire brut (Chenin et Chardonnay), dégageant un nez de noisette et de lis.

Patrice et Philippe Duveau
63, rue Foucault
49260 Saint-Cyr-en-Bourg
Téléphone :02 41 51 62 78
Télécopie :02 41 51 63 14
Email : duveau@domainedelaguilloterie.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
Site personnel : www.domainedelaguilloterie.com

BARILLOT Père et Fils


Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble, sur 11 ha (95% en Sauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées). On est bien au sommet avec leur Pouilly-Fumé Camillium 2014, issu de vieilles vignes de Sauvignon, complexe, qui associe fraîcheur et charpente, un vin que j’ai particulièrement apprécié par sa complexité d’arômes et sa longueur, toujours une référence dans la région. Le Pouilly-Fumé 2015, tout en persistance, suave, au bouquet complexe où se retrouvent des notes d’amande, d’abricot frais et de bruyère, un vin bien marqué par son Sauvignon qui lui donne cette fraîcheur au palais bien agréable. Très joli Pouilly-sur-Loire 2015, qui sent bon son Chasselas, un vin bien classique, au nez complexe à dominante de fruits frais, de robe jaune clair, riche et intense, tout en nuances.

Frédéric et Elisabeth Barillot
36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 15 29
Email : barillotpouilly@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-barillot.com

BESTHEIM


CREMANT D’ALSACE PRESTIGE BESTHEIM Situé au cœur du vignoble haut-rhinois à deux pas de Colmar, Bestheim, fondé en 1765 dispose de deux sites de production situés à Bennwihr pour les vins tranquilles et à Westhalten pour les Crémants d’Alsace. S’appuyant sur un vignoble de 1400 ha exploité par 480 vignerons passionnés par leur métier, Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets, isolation performante, économies d’énergie, mise en place de chauffe-eau solaire, covoiturage des salariés, sélection de ses fournisseurs en fonction de leur engagement « vert », …) Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens parmi lesquels sont déclinés les vins de la gamme "Classic", lieux-dits, Grands Crus ainsi que les fameuses Vendanges Tardives. En 2008, Bestheim a décidé de diversifier ses productions en s'installant dans le vignoble Bordelais afin de renforcer ses positions commerciales. Bestheim exploite le Château Fillon en Bordeaux Supérieur, sur environ 45 hectares de vignobles. Découvrez le Crémant d'Alsace brut rosé, vieillissement minimum de 12 mois sur lattes, pur pinot noir, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits frais, de bouche ample et de mousse légère. A ses côtés, le Crémant d'Alsace Prestige Bestheim, vieillissement de 36 mois sur lattes, les raisins proviennent des terroirs calcaires de Westhalten, pur pinot blanc, le design unique de la bouteille en fait une cuvée haut de gamme. Très bon Gewurztraminer grand cru Zinnkoepflé 2007, de bouche fruitée, légère et ronde, tout en charpente, au nez complexe, généreux et charmeur, aux notes de tilleul, de très bonne évolution. Beau pinot gris sélection de 2005, rares et prestigieuses, les sélections de Grains Nobles sont obtenues par tris successifs des grains atteints de pourriture noble, la concentration rend l'identité du cépage plus discrète, au bénéfice d'une puissance, d'une complexité et d'une longueur en bouche exceptionnelle. La production du "Grains Nobles" est en moyenne d'une fois par décennie.

Responsable Communication : Sabrina Marino
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com
Site : bestheim
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

Château FONBADET


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Charmante, Pascale Peyronie, aux côtés de son père, Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion.



Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Ce Pauillac 2014, de robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, est bien charnu comme il le faut. Le 2013, aux senteurs de griotte et d'humus, qui mêle ampleur et distinction, aux tanins amples, est chaleureux, de texture fine, aux connotations de truffe et de griotte mûre au palais. Beau 2012, très typé, développe un nez de fruits rouges surmûris et de cuir, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Remarquable 2011, de bouche franche, mûre et dense, aux nuances de framboise cuite, d'humus et de réglisse, d’une très jolie d'une structure soutenue, un vin charnu, d'une finale complexe. Le 2010, un grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. Le Second Vin, l’Harmonie de Fonbadet est finement bouqueté, vraiment excellent, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, fraise des bois), avec des tanins ronds.

Pierre et Pascale Peyronie
47, route des Châteaux
33250 Pauillac
Tél. : 05 56 59 02 11
Fax : 05 56 59 22 61
Email : pascale@chateaufonbadet.com
www.chateaufonbadet.com


Domaine de L'EPINEAU


Un vignoble de 6 ha, dont 1 en Pouilly-Fumé et 5 en Coteaux Du Giennois. Ici, on s'attache beaucoup au travail des sols afin de mettre en valeur le terroir, une culture en lutte raisonnée et des vendanges à pleine maturité.
Voilà un excellent Coteaux Du Giennois blanc Prémices 2012, issu de Sauvignon blanc sur sols argilo-calcaire sur marnes du kimméridgien, vif et bien équilibré, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, d'une finale longue et fraîche, que je vous conseille sur des rillettes de truites à l'échalote ou une andouille de Guéméné (6,50€, ce n'est franchement pas cher). Le Coteaux Du Giennois rouge l'Épineau 2011, de robe rubis profond à reflets violets, au nez d'humus et d'épices, est un vin tout en nuances. Séduisant Coteaux Du Giennois rosé l'Épineau 2012, de bouche friande dominée par l'abricot et les fleurs fraîches, épicé comme il le faut, idéal sur les terrines de volaille (6€). Goûtez le Pouilly-fumé Domaine de l'Épineau 2012, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix fraîche, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, bien nerveux comme il se doit (8,50€). Pas besoin d'hésiter.

Emmanuel Charrier
Allée des Sources - Paillot
58150 Saint-Martin-Sous-Nohain
Tél. : 03 86 22 57 15
Fax : 03 86 26 17 80
Email : contact@domaine-charrier.com
www.domaine-charrier.com


Éric COTTAT


Son Sancerre rouge La Vallée des Vignes 2015, Pinot Noir, Vignes plantées en 1989 et 1990 sur sol argilo-limoneux, culture raisonnée, élevage 50% en fûts de chêne et 50% en cuves durant 10 mois, est coloré, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, puissant et charpenté, riche au nez comme en bouche, de très bonne évolution (9,50 € environ).
Le Sancerre blanc 2016, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, est d’une très jolie tenue en bouche, d’une longue finale, et se plaira avec une truite ou un risotto au fromage. Goûtez aussi le Sancerre rosé 2016, de robe brillante, aux nuances de pêche et de lis, de bouche fraîche, ample et fine, avec une finale légèrement poivrée.

Le Thou
18300 Sury-en-Vaux
Tél. : 02 48 79 02 78
Email : eric.cottat@free.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016

 



Château D'ARRICAUD


Château HENNEBELLE


Domaine de CHAMP-LONG


Château TOULOUZE


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine La MEREUILLE


Domaine du VIEUX PRESSOIR


Château VIEUX TOURON


Château ORISSE du CASSE


De SOUSA et Fils


GATINOIS


Champagne R.H. COUTIER


Domaine Pierre GELIN


LABBÉ et Fils


Domaine de TORRACCIA


Albert de MILLY


Château MAÏME


Château MAZEYRES


Château SPENCER LA PUJADE


Domaine JOST


Château FAYAU


Château BATAILLEY


Étienne OUDART


Domaine de la GUILLOTERIE


Château d'EMERINGES


Château COUTET


Domaine de LABARTHE


Domaine de POUYPARDIN


Michel ARNOULD et Fils


H. GOUTORBE


Paul BARA


DUCLOT


Clos TRIMOULET


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Alain THIÉNOT



CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


EARL GUY MALBETE


CHATEAU VALGUY


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCEA CHATEAU DAVID


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales