Vins Et Terroirs De France

Edition du 18/10/2016
 

L’EXEMPLAIRE DOMAINE NATTER

Excellence

Henry NATTER

A Montigny, Henry et Cécile Natter, se passionnent avec leurs enfants pour leur beau vignoble de plus de 20 hectares plantés sur des coteaux à sous-sol argilo-calcaire kimméridgien exposés sud-sud-est. Ici, le respect des cultures et un vieillissement approprié en barriques (6 à 12 mois pour les blancs, 9 à 12 mois pour les rosés, 18 mois pour les rouges) font des vins régulièrement savoureux, qui atteignent les sommets.


Une famille, deux générations C’est dans le bucolique village de Montigny, situé entre Sancerre et Bourges que Cécile et Henry Natter fondent, en 1974, ce domaine viticole situé le plus au sud-ouest de l’appellation. Après 40 ans d’expérience, Cécile et Henry travaillent en famille dans une grande complémentarité avec leurs enfants, Mathilde et Vincent-Joseph. Mathilde, s’occupe de la communication, de la réception des clients et du suivi des commandes. Cécile gère l’administratif et assure le suivi des vinifications. Nous retrouvons Vincent-Joseph à la cave dans la vinification des rouges et, aux cotés de son père, Henry, dans la gestion du vignoble. Chacun prend part à la commercialisation en fonction des affinités ressenties. Un terroir Le domaine et son vignoble sont nichés, à flanc de coteaux, à plus de 350 m d’altitude sur les Marnes Jurassiques Sancerroises. De ces terres argilo-calcaires, le vignoble va puiser son caractère. La famille Natter développe une conscience environnementale tant pour la flore que pour la faune : le domaine est classé “vignoble-jardin d’oiseaux et refuge d’insectes”. Une façon de reconnaître le travail de la vigne, la bonne tenue du vignoble et la qualité recherchée des raisins qui participeront à la naissance du vin. Les conditions sont réunies pour permettre au Sauvignon d’affirmer l’une de ses plus belles expressions, et pour épanouir les tanins fins et soyeux du Pinot Noir. Des vins, un art de vivre De la douceur des manipulations et de l’observation des processus naturels, des fruits issus des collines de Montigny et du savoir-faire original de la famille Natter, est née toute une gamme de vins. Ainsi, les notes intemporelles, le fruité et la fraîcheur des Sancerre, caractérisent la gamme Classique : des vins blancs élevés 6 mois en foudres de chêne, des rosés gourmands et des rouges caractéristiques. Les cuvées prestigieuses « Francois de la Grange », Sancerre blanc provenant des vieilles vignes et élevé un an en foudres de chêne, et « l’Enchantement », Sancerre rouge structuré, sont les alliés des gourmets et de la haute gastronomie. Pour les amateurs, “L’Expression de Cécile”, sélection en magnums des meilleurs tirages dans un millésime donné, rend hommage au travail de vinification que Cécile a apporté sur le domaine. Enfin, “Les Secrets d’Anaëlle” est un savoureux rosé effervescent, original et plein de peps, clin d’œil sympathique à la petite-fille de Cécile et d’Henry.
Qualité des millésimes Sancerre blanc : un grand vin complexe, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, très typé. Sancerre rouge : de très jolie robe, au bouquet dominé par les fruits rouges mûrs, un excellent vin qui allie rondeur et fruité, aux tanins bien présents, charnu et intense, tout en bouche, d’excellente évolution. Sancerre rosé : de robe légèrement saumonée, aux connotations subtiles de petites fleurs blanches, avec cette pointe d’épices caractéristique, à savourer pour le plaisir.

   

L’EXEMPLAIRE DOMAINE NATTER

Henry, Cécile et Mathilde Natter
Place de l'Église
18250 Montigny
Téléphone : 02 48 69 58 85
Télécopie : 02 48 69 51 34
Email : info@henrynatter.com

Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter




> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)
La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)
CANADEL
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
BERNE (bl)
MONTAUD (Bl) (r)
SUMEIRE
FONT DU BROC
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
BERTRANDS
DRAGON (Bl) (r)
LEOUBE
MESCLANCES
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
SANGLIERE
TOURNELS
CLOS DES ROSES (r)
JACOURETTE (r)
PEYRASSOL
REAL MARTIN
JASSON (r)
La JEANNETTE
VALENTINES
SAINTE-LUCIE (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
THUERRY (CV)
FONTLADE (CV) (Bl) (r)
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
LAFOUX (CV) (b) (r)
SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)
BEAUPRÉ (r)
La GRAND'VIGNE (CV)
BARBEBELLE (C. Aix) (r)
CHABERTS (CV)
FONTAINEBLEAU (CV) (b)
PIGOUDET (C. Aix) (r)
ROSE DES VENTS (CV)
OLLIÈRES (CV)
AUTRES APPELATIONS

MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
A RONCA (Corse) (b) (r)
GENTILE (Corse) (b) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
ANGLADE (IGP) (b) (r)
TEDDI (Corse)
ALIVU (Corse)
CULOMBU (Corse)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
VALCOLOMBE (Bl) (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
VAL DE CAIRE
AUTRES APPELATIONS

PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)
GRANAJOLO

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Michel et Sylvain TÊTE


De père en fils depuis trois générations. En 2015, le fils rejoint le domaine familial après avoir fait une formation en viticulture et oenologie, avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles en France et à l'étranger. Le domaine s'étend sur 6 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Beau Juliénas cuvée Prestige 2013, sol argilo-siliceux, corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de prune, de poivre et de cassis, d’excellente garde. Le Juliénas Tête de Cuvée 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, c’est un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons. Excellent Juliénas 2014, parfumé, corsé, sent bon les fruits rouges mûrs et les sous-bois, de bouche savoureuse. Le Saint-Amour 2014, coloré, avec des connotations de fraise des bois et d’épices. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay, où s’entremêlent des nuances de fruits frais (agrumes), de bruyère et de chèvrefeuille.

Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnard - Rue du Gamay
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Télécopie :04 74 04 47 09
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site personnel : www.micheltete.com

VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue, élevage de 18 à 24 mois. “Le 2013 manque de couleur et de structure, précise Jean-Claude Rocher, c’est un millésime difficile, tandis que le 2014 est bien coloré, fruité, concentré, de belle garde.” Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2010, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, riche et coloré comme il le faut, fort bien élevé, aux nuances en bouche de fruits mûrs (groseille, cerise) et d’épices, aux tanins souples et présents à la fois. Le 2009 est un beau vin au nez intense de sous-bois, de cassis et d’épices, onctueux et gras en bouche, aux tanins puissants mais très fins, qui allie une charpente réelle à un joli velouté en finale. Le 2008, aux tanins amples et harmonieux, est riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante. Le 2007 est velouté, bien classique, avec ses senteurs de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, de robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, de bouche suave marquée par une pointe d’épices. Le Montagne-Saint-Émilion Tradition 2012, corsé et généreux, bien typé, aux nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé au palais, d'une belle harmonie, commence à s'apprécier particulièrement bien.

Jean-Claude Rocher
Mirande
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 62 37 et 06 80 64 49 75
Télécopie :05 57 25 18 14
Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr

Domaine Benoît BADOZ


Depuis 1659, la famille s’est toujours attachée à respecter la tradition du terroir Jurassien en transmettant son savoir-faire sur 10 générations. Au début du XXe siècle, le grand-père, Pierre Badoz a restructuré le domaine sur le Terroir des “Roussots” réputé pour la qualité de ses sols. En 1970, Bernard Badoz, le père, s’engage dans un programme de plantation de cépages adaptés aux types de sols. Après un BTS obtenu au Lycée Viticole de Beaune, le fils Benoît reprend le domaine en 2003. Superbe Côtes-du-Jura blanc Arrogance 2013, cépage Chardonnay, avec ces notes florales et fruitées, associant élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche, un vin tout en ampleur au palais. Le Côtes-du-Jura rouge Dédicace à Pierre, bien marqué par son Pinot noir, intense, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l’humus, un vin vraiment savoureux.  Beau Côtes-du-Jura blanc Vin Jaune Les Roussots 2008, cépage Savagnin, avec des nuances délicates de pêche mûre, de musc et de fruits secs, un vin très typé, de garde. Il y a aussi le Crémant du Jura blanc, cépage Chardonnay, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et rond, de mousse persistante, et le Crémant du Jura rosé, 80% Pinot noir, 20% Poulsard, de bouche bien équilibrée où l’on retrouve la framboise, un vin subtil qui associe fraîcheur et charpente. 


3, avenue de la Gare
39800 Poligny
Téléphone :03 84 37 18 00
Télécopie :03 84 37 11 18
Email : contact@domaine-badoz.fr
Site personnel : www.benoit-badoz.com

BESTHEIM


C’est en 1765, à Westhalten, petit village du Haut-Rhin blotti au cœur de la Vallée Noble, que naît la Maison Heim. Toujours portés par l’amour du métier et du terroir, les successeurs d’Alfred Heim se sont mis en quête de nouvelles terres et se sont installés sur les coteaux de Bennwihr. Heim est ainsi devenu Bestheim, associant au nom d’origine la contraction des noms des villages où l’entreprise vinifie et élève ses différentes cuvées. Bestheim exploite aujourd’hui une magnifique mosaïque de terroirs. Elle est devenue incontournable au sein du vignoble alsacien. Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets…). Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens. On retrouve dans la gamme pas moins de 6 lieux dits (dont le Klevener de Heiligenstein) et 6 Grands Crus (Rosacker, Wiebelsberg, Mambourg, Marckrain, Vorbourg et Zinnkoepflé).

Responsable Communication : Sabrina Marino
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : bestheim@vinsdusiecle.com
Site : bestheimgewurzt
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Guy ROBIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis.
“J’ai des Vins un peu capricieux, nous dit Marie-Ange Robin, et cela est dû aux vieilles vignes, je les laisse donc se bonifier à leur gré. En Juillet, 10 mois après les vendanges, lors des remontages, on peut vraiment apprécier la qualité. Déjà, quand on ouvre les fûts, la cave est embaumée par les arômes de fruits, de fleurs blanches (pivoine) et d’agrumes, la minéralité est bien présente.
Nos Vins sont issus de vieilles vignes, c’est ce qui leur donne cette grande qualité de Vins aboutis, très aromatiques et complexes, très typés de leur terroir. La régularité de nos Vins est liée au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre. J’exporte beaucoup mes Vins vers l’Asie car j’ai de la demande, Hong Kong, Taïwan, le Japon et la Chine, mais aussi en Suisse, Allemagne, Suède, Finlande, Norvège, Italie, Belgique et beaucoup en France, à des clients qui commandaient déjà à mes parents et maintenant, ce sont leurs enfants qui s’adressent au Domaine, gage de grande fidélité. C’est gratifiant pour moi que mes efforts qualitatifs soient reconnus et appréciés.
En 2015, les Chablis Vieilles vignes 2012 sont en vente à la cave, puis nous commençons les Chablis Premier Cru 2013 comme le Montée de Tonnerre et Le Vaillons, encore trop jeunes mais tellement prometteurs, nous avons aussi le Montmains 2012, un vin vraiment très joli, médaille d’or au Féminalise et Tasteviné en 2014. Pour les Grands Crus, Valmur 2008 est extraordinaire, il est tellement linéaire, c’est un régal du début à la fin. Ce n’est qu’avec les années de bouteilles que nous nous rendons compte du qualitatif des vieilles vignes, nous devons être patients pour savourer les 2008 et les 2009. Je vous invite à ouvrir une bouteille de Valmur 2008 ou un Vaudésir 2009, ce n’est que du bonheur !"
Elle a raison et on s’en aperçoit vite en débouchant ce grandissime Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2009, au nez minéral dominé par les agrumes frais, intense en bouche, un vin savoureux et complexe, harmonieux au palais avec des notes d’amande et de tilleul très subtiles. Le 2008 est d’une grande minéralité, médaille d’Or à Berlin, au nez très iodé, embruns, puis après aération on perçoit de la rose fraîche et les épices, un grand vin, de belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Le 2007 est un vin racé, d’une belle onctuosité en bouche, toujours minéral et complexe, de belle harmonie, avec ses odeurs caractéristiques d’amande grillée et de fruits jaunes frais, opulent, de garde.
Sublime Chablis Grand Cru Vaudésir 2012, marqué par ses vieilles vignes, nerveux comme il le faut, aux nuances d’agrumes et de grillé, de bouche ample, complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse. Le 2011, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué, d’une belle harmonie, long, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul). 
Formidable 2010, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Le 2009, beau nez où se marient des notes boisées fines et une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité et de fraîcheur, un vin d'une grande finale solaire mûre avec des nuances de caramel. Le 2008, avec ce nez mûr, a des notes de noix fraîche. Après aération, se dévoilent des nuances de thé, de menthol et une dominante florale, de bouche intense, dégageant presque une impression sucrée de bonbon, d’acacia. 
Splendide 2007, où l’intensité se marie à la distinction, avec des nuances de fruits, de fleurs, de brioche, le tout avec des notes poivrees très fines, de garde. Exceptionnel 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d’une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé.
Le Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles vignes 2012 est délicieux, encore très jeune, bien sûr, d’une très grande finesse, bien typé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair, parfait sur des crustacés. Très beau 2011, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux au palais avec des nuances de pomme, de musc et de miel. Le 2010 est tout en bouche, très parfumé, très fin, d’une belle amplitude au nez comme au palais, un vin minéral. Superbe 2009, dégage un nez beurré de noix, la bouche est plus fraîche que le nez avec une touche d’orange confite. Le 2008, d'une grande finesse, est un grand vin gras et onctueux, très typé, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, le silex et les fruits frais.
Le Chablis Grand Cru Les Clos 2009, issu de vignes de 44 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest. Un grand vin de bouche persistante, avec ces notes de lis, de coing et de rose, alliant fraîcheur et rondeur, équilibré, suave, de très belle évolution. Exceptionnel, le 2007 développe des notes d’abricot frais, de narcisse et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, de bouche très équilibrée en acidité, mais dense, intense, savoureuse, d’une belle finesse, d’une grande finale. 
J’avoue un faible pour son Chablis Premier Cru Montmains 2013, issu d’un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaire très caillouteux sur sous-sol kimméridgien. vignes de 30 à 45 ans d’âge. Vendanges manuelles. Décantation naturelle des Vins sans ajouts d’enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes... Le vin, où la finesse prédomine, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, tout en harmonie et persistance au palais.
Le 2012 est tout aussi savoureux, “Un très grand millésime à Chablis, poursuit Marie-Ange Robin, petits rendements de raisins bien sucrés, belle acidités. En bouche, notes vanillées, raisins secs. En arrière plan, notes marneuses d’argile bleue renforçant l’impression boisée, l’ensemble est solaire. Bouche puissante avec une attaque saline, boisé fin et très élégant. Belle fraîcheur pulpeuse de groseille. Vin au très gros potentiel de garde (2020). Délicieux sur les poissons et les viandes blanches en sauce.”
Le Montée-de-Tonnerre 2014 est tout en nuances et vivacité. “Pour le millésime 2014, la météo a été moins compliquée, poursuit Marie-Ange Robin. Débourrement très précoce, printemps sec et plutôt chaud. En Juin, nous avons eu des températures élevées lors de la floraison ce qui a occasionné un peu de coulure. Juillet et Août ont été deux mois plutôt frais et pluvieux. Vu la date de floraison, la récolte était initialement prévue début Septembre, mais l'été maussade, a retardé l'évolution. Comme souvent, septembre est beau, sec, avec des vents du Nord. Ce vent du Nord qui permet une belle et lente maturation. Cela donne des Vins plus salivants, toniques, plus iodés, bref, plus sur la minéralité chablisienne que 2013, des Vins bien typés. On se rapproche des millésimes 2005 et 1990”.
On poursuit avec le Chablis Premier Cru Vaillons 2013, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. Le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles vignes 2013, d’une belle onctuosité en bouche, est gras, d’une grande complexité aromatique, riche en arômes comme en charpente, aux notes de tilleul, de brioche et de musc.
Quant à son Chablis cuvée Marie-Ange 2014, aux nuances de petits fruits frais (coing, pêche), d’une belle onctuosité, d’un bel équilibre en finale, il est vraiment charmeur, à découvrir sur des langoustines flambées.

Marie-Ange Robin

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, nous raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion seront AB dès le millesime 2013. Pour les Bordeaux, ce sera à partir du millésime 2016, actuellement en conversion).
La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.”
Tous ces soins expliquent ce bien joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2013, 75% Merlot noir, 15% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet franc, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre, de belle amplitude au palais, où s’esquissent des nuances de grillé et de réglisse, d’une grande persistance (36 €, la bouteille est superbe). 
Le 2012, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement, un vin que l’on peut associer, notamment, avec un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. 
Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2013, 100% Merlot noir, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, qui associe richesse et harmonie, aux tanins amples, très équilibré au nez comme en bouche, gras et intense (17 €).
Il y a aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château de Gardegan 2014, 100% Merlot noir , aux notes de fruits rouges mûrs (cerise, cassis), de bouche corsée (8,30 €), le Bordeaux rosé Château de Gardegan 2015, 100% Merlot noir, de belle teinte, tout en bouche, fruité, aux notes de fraise et de rose (6,60 €), et ce charmeur Grand vin blanc du Château La Grâce Fonrazade 2014, 100% Sauvignon gris, un vin tout en nuances d’arômes, tout en subtilité, parfait sur des sushis (10,50 €).

François-Thomas Bon - Earl Persevero

Domaine SANGOUARD-GUYOT


C'est en 1997 que Pierre-Emmanuel Sangouard s'installe sur l'exploitation familiale, alors tenue par son grand-père. En 2000, il reprend les vignobles du domaine Guyot, les parents de son épouse. Le Domaine Sangouard-Guyot est né. Ici les traitements sont raisonnés et limités au strict nécessaire, les vignes sont labourées et les vendanges manuelles.
J’ai apprécié leur Pouilly-Fuissé Quintessence 2014, vinification en fûts jeunes (moins de trois ans), très parfumé, aux nuances d’agrumes, sec et gras à la fois, un vin qui évolue très bien puisque le 2011, très savoureux aujourd’hui, développe des arômes de fruits et une touche épicée, ample et parfumé en bouche, très harmonieux. 
Le Pouilly-Fuissé Ancestral 2014, issu de Chardonnay des meilleures parcelles de Vergisson, vinification et élevage un an en fûts de 3 à 5 ans, parfumé, frais et suave, aux connotations florales, de finale ronde, allie intensité et souplesse, très charmeur. quand leur Pouilly-Fuissé Authentique 2014, avec ce bouquet très complexe de pêche et d’abricot mûr, avec cette touche délicatement épicée en finale, est très séduisant.

Catherine et Pierre-Emmanuel Sangouard

> Les précédentes éditions

Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015

 



BARON-FUENTÉ


Clos BELLEFOND


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Château PONT LES MOINES


Château de La GRENIERE


Château CHENE-VIEUX


A.MARGAINE


Château BELLES-GRAVES


Château DOYAC


Château FILHOT


Maurice VESSELLE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine de BAVOLIER


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine Marc JOMAIN


Domaine de DEURRE


Domaine GRESSER


Vignoble André HARTMANN


MÉDOT


Château BOIS CARRÉ


Château CADET-BON


Château NOZIÈRES


Château PIRON


Domaine de L'OLIVETTE


CHATEAUNET



EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE TROTEREAU


SCE DU CLOS BELLEFOND


MAISON MOLLEX


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales