Vins Et Terroirs De France

Edition du 27/02/2018
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GALAND
JAYLE (BX) (Bl)
BELLEVUE-FAVEREAU (Bl)
BOSSUET (Bl)
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN (Bl)
PANCHILLE (Bl)
PASCAUD
FILLON
THURON
PAILLETTE
VILATTE (BX)
BÉCHEREAU
LISENNES
PIERRAIL
PIOTE
(GRAND FRANÇAIS)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX) (Bl)
LAVISON (BX) (Bl)
SAINTE-BARBE
BELLE GARDE (Bl)
BOUTILLON
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
LAUDUC (Bl)
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
LE SEPE
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
LA MARECHALE
BASTIAN
BERNADON (BX)
MALEDAN (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHILLAC et QUILLET
La BÉDOUCE*
VRAI CAILLOU*
ARRAS
LAMOTHE VINCENT
CASTENET
LUGAGNAC
REIGNAC
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
BURLIGA
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BERNARDON*
CHAMP DU MOULIN*
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
(SIRON*)
TUILERIE du PUY
FARIZEAU
FONT-VIDAL (BX)
MAISON NOBLE
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LAVILLE)
(PARENCHÈRE)
(CANET (BX))
(PEYFAURES)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*

> Nos coups de cœur de la semaine

GODINEAU Père et Fils


Toujours au sommet avec ce superbe Bonnezeaux Malabé 2015, de bouche concentrée et d’une belle vinosité, mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent la brioche et la pêche jaune. Le 2014, liquoreux, d’une très grande finesse, racé, au nez puissant, de bouche parfumée, de garde, bien sûr. Le 2013 est velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits frais, tout en bouche, aux nuances d’abricot et de miel, d’une belle longueur. Le 2011 poursuit sa belle évolution, un grand vin gras et dense, aux connotations confites subtiles (mandarine, coing), d’une longue finale aromatique, de grande garde comme le prouve ce Bonnezeaux 1990 reçu cette année, liquoreux et vif à la fois, aux senteurs persistantes de fruits confits et d’une très jolie finale aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde. Le Coteaux du Layon Faye d’Anjou 2014, gras et fin, moelleux et frais en bouche, d’une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, est évidemment d’excellente garde. Excellent Anjou rouge 2012, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue


Domaine des Petits-Quarts - La Douve
49380 Faye-d’Anjou
Téléphone :02 41 54 03 00
Télécopie :02 41 54 25 36
Email : earl.godineau@terre-net.fr

Château PAILLAS


Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro-climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l’ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles. Beau Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, à ouvrir sur une pintade limousine ou des rognons sauce madère. Pour la (très) bonne bouche, ce Cahors La Source 2009 (Malbec et Merlot), redégusté cette année, un vin avec des arômes de cerise noire et d’humus, est de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés mais puissants, parfait avec, notamment, une tourte de mouton ou des magrets de canard grillé.

Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Téléphone :05 65 36 58 28
Télécopie :05 65 24 61 30
Email : info@paillas.com
Site personnel : www.paillas.com

Château JOUVENTE


Vignoble de 8,7 ha. “Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie, la transmission et la valorisation d’un produit noble. Leur rêve est devenu réalité en juin 2016 : ils ont eu un coup de cœur pour Château Jouvente. Preuve de sa typicité et de sa qualité, Château Jouvente a remporté un doublé exceptionnel lors du Trophée des Grands crus des Graves 2016 pour le blanc 2015 et le rouge 2014. Enfin, Jouvente est une aventure humaine : le jeune Benjamin y côtoie l'expérimenté Olivier, responsable technique de la propriété depuis plus de 20 ans. Cette charmante propriété est située au cœur de l’appellation Graves, au centre du village d’Illats. L’âge moyen de la vigne est de 20 ans. Les rouges sont composés de 65% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot (depuis 2014). Les blancs sont constitués de 60% de Sémillon et 40% de Sauvignon. Petit bijou de la propriété, il est produit à hauteur de 9000 bouteilles par an. La vigne est travaillée en lutte raisonnée : anticipation et observation sont nos maîtres-mots. Afin de favoriser la concentration des sucres dans la baie, la maîtrise des rendements est un objectif essentiel.” Cela donne ce Graves blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et d’une belle persistance en finale, charmeur, mêlant rondeur et fraîcheur aromatique. Le Graves rouge 2011, de couleur profonde, ample, au nez où prédominent les fruits cuits, aux tanins étoffés, tout en persistance, classique, intense et charmeur au palais, de bouche corsée.

D. Gutmann & Fils
93, le Bourg
33720 Illats
Téléphone :05 56 62 49 69 et 06 72 31 45 81
Email : chateaujouvente@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-jouvente.fr

CHATEAU FABAS


Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2014, tout en nuances aromatiques, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, un vin ferme et riche, tout en bouche, parfait sur une terrine de sanglier. Le vin est né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le Minervois Le Moural 2014, aux tanins enrobés, de robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), sera idéal avec un cuissot de lapin au romarin ou un jarret de veau aux cèpes séchés. Particulièrement suave, le Minervois Serbolles blanc 2014 (Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin
Domaine de Fabas
11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : chateaufabas
Site personnel : www.chateaufabas.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


On se fait vraiment plaisir avec Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2015, élevage sur lies jusqu?au printemps, puis 12 mois en barriques de chêne français, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris, avec cette touche de griotte mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou un confit de souris d'agneau aux figues et amandes. Le 2014, au bouquet très développé avec des nuances épicées, est complet, aux tanins présents et harmonieux, riche en couleur. Le 2013, de robe grenat brillant, est un vin où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux.



Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l?un des plus anciens et l?un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l?esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l?essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd?hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix.
Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2014, d?un beau rouge profond, aux notes épicées et légèrement toastées, de bouche riche et longue avec des tanins fondus, de bonne garde. 

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.josephjanoueix.com


KIRSCHNER


Un domaine familial qui se transmet de père en fils depuis début 1800. Ce sont donc 5 générations de vignerons qui ont rassemblé leurs techniques et expériences. L?exploitation de 9,5 ha est répartie sur les meilleurs coteaux de la région dont le fameux Grand Cru Frankstein, ?un extraordinaire terroir issu d'une arène granitique à deux micas, raconte-t-on, qui laisse filtrer l'eau et qui retient bien la chaleur. Il se trouve à une altitude comprise entre 220 et 310 mètres. Nous y cultivons du Riesling, Tokay et Gewurztraminer. C'est aussi sur ce terroir que sont produits régulièrement des vendanges tardives.
Le vignoble est cultivé selon les méthodes traditionnelles et depuis 1998 nous avons adhéré à Tyflo (seule association agréée par l'organisme international de lutte intégrée et biologique), dont le but est de produire des raisins de qualité dans un environnement de qualité. C'est pour cette raison que la plupart des travaux sont effectués à la main. Tout le vignoble est labouré et enherbé afin de maitriser les rendements et d'obtenir des vins complexes et typés. La vinification est elle aussi réalisée de façon traditionnelle. Pressurage lent et doux, fermentation lente à température régulée, élevage sur lies fines pour ramener du gras et de la finesse aux vins. Ces derniers sont élevés en fûts de chêne ou en cuves en Inox.?
Le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2013 est vraiment réussi, au nez d?amande, de poire, d?épices, alliant persistance et richesse, de belle robe or pâle. Le Riesling Grand Cru Frankstein 2013 est tout aussi typé, de belle robe doré brillant, subtil et suave, bien équilibré, de bonne bouche parfumée, aux connotations de citron et de pomme, tout en bouche.
Le Gewurztraminer Prestige de Dambach 2015, comme le Pinot Gris Vieilles Vignes 2015, distingué, rond en bouche, avec des arômes de fruits secs et d?agrumes. Tout en bouche, le Riesling Grains Nobles 2013 est très typé, d?une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, très harmonieux, puissant et onctueux.
Goûtez le Pinot Noir 2013, fort bien élévé en fûts, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, est un vin à la fois puissant et souple, bien typé, le Sylvaner 2014, rond et fin, le joli Muscat 2015, parfait avec une mousse d'avocat ou une omelette aux pointes d'asperges, et ce Pinot Gris 2015, avec cette nervosité très équilibrée et persistante.

26, rue Théophile Bader - BP 80011
67650 Dambach-la-Ville
Tél. : 03 88 92 40 55
Email : kirschner.pierre@wanadoo.fr
www.kirschner-viticole.fr


Château LAFLEUR-BEAUSEJOUR


Une exploitation familiale de 10 ha depuis plusieurs générations. Le nom de la propriété est le Château Lacarés, emprunté au ruisseau qui longe les derrières des chais récupérant les eaux de pluies des coteaux avant de se jeter dans la Dordogne.
Coup de cœur pour ce Castillon Côtes de Bordeaux Château Lafleur Beauséjour 2014, pur Merlot, où dominent les groseille et l?humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins soyeux, à prévoir, par exemple, sur un sauté de veau et de rognon à la crème ou des côtelettes d'agneau aux aubergines frites, notamment.

Le Castillon Côtes de Bordeaux Château Lacarès 2012, Cabernet franc et Merlot, sol sableux et argilo-calcaire, cuvaison 15 à 25 jours avec remontages quotidiens, pressurage doux et lent à l'aide d'un pressoir vertical à cages bois, élevage 18 à 24 mois avant la mise en bouteilles... un vin ample, parfumé, charpenté comme il se doit, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de griotte et de sous-bois, de bouche fondue et puissante à la fois, d?excellente évolution, parfait avec des rognons de veau à la bordelaise ou un jarret de veau aux cèpes séchés.

Nathalie et Hervé Largeteau
6, avenue de la Bourrée
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Tél. : 05 57 40 03 18
Email : herve.largeteau@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016

 



Domaine de la SOLITUDE


Château de CHANTEGRIVE


Château La VARIÈRE


Château LAGARDE


Château SPENCER LA PUJADE


Château PAILLAS


Château DARIUS


Famille HAULLER - La Cave du Tonnelier


Château DAVID


Domaine des LAURIBERT


Domaine l'ABBE DINE


Domaine de La GAYÈRE


Domaine SERGUIER


Domaine de MONTIGNY


Domaine de VIAUD


LAURENT-GABRIEL


Domaine André MATHIEU


Clos des LAMBRAYS


COLLET


Domaine Jean-Max ROGER


Château MAUVINON


Domaines BUNAN


Domaine Les CASCADES


Château du MOULIN VIEUX


René RUTAT


Château HAUT-MARBUZET


Château CROQUE MICHOTTE


POL ROGER


Domaine Albert JOLY


Domaine BROBECKER


Gérard TREMBLAY


Domaine CHAMPAGNON


Domaine du CHARDONNAY


Domaine de SAJE


BESTHEIM



DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU MONT REDON


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales